Collection "Ph.D.Review"

 

Le troisième volume de la collection synthétise les travaux de doctorat réalisés par Antoine Vandenbulke (Unité de droit économique et de théorie du droit à la Faculté de droit, de science politique et de criminologie de l'Université de Liège (ULg)). Il s'agit d'une étude comparative qui analyse, sur base de leurs aspects juridiques, différents modes d'action qui caractérisent (Belgique, France, États-Unis) le financement public des arts de la scène. Cette approche nuancée montre précisément que si les systèmes se distinguent, ils comportent un nombre non négligeable de dispositifs qui restent largement comparables, y compris dans des systèmes juridiques différenciés.

 

Cette publication synthétise les travaux de doctorat réalisés par Chloé Branders (Faculté de droit et de criminologie de l'Université catholique de Louvain (UCL)) et consacrés aux ateliers de création théâtrale en milieu carcéral. La thèse se veut à la fois multidisciplinaire et transdisciplinaire ; elle ambitionne la production du savoir par l'articulation continuelle d'une démarche artistique à la démarche scientifique. La méthodologie pose la question de la posture éthique tant de la recherche que de la création collective dans l'institution carcérale.

 

Notre nouvelle collection « OPC Ph.D. Review », dédiée au soutien à la recherche doctorale, s’ouvre avec la contribution d’Anne-Sophie Radermecker - première candidate à avoir remporté le Prix du mémoire de l’OPC (en 2012) et première lauréate du Soutien à la recherche doctorale (en 2016) à avoir défendu sa thèse - : "La valeur marchande du nom d'artiste : une étude empirique sur le marché (1946-2015) des tableaux flamands anciens, avec implications pour le secteur muséal".